×
Some text some message..

Nationale à Fontainebleau - Le débrief

Un beau week-end de CO aux milieux des rochers et des fougères

Par Quentin Rauturier, le 25-08-2020

Dans cette période étrange pour les compétitions, la nationale nord-ouest dans la forêt de Fontainebleau faisait office de première compétition nationale de l'année. Également support des sélections pour la suite de la saison, nous avons pu voir et confirmer l'état de forme des élites, déjà observé lors de la OOcup. Trois courses de qualité concoctées par le CDCO77, avec un sprint à Château-Landon, et une MD et une LD sur les Gorges de Franchard attendaient les coureurs venus de la France entière ce week-end.

Un sprint varié

Lors de cette première épreuve, les coureurs ont été confrontés à un terrain alternant centre ville, longues tirées pavillonnaires et lecture fine dans l’enceinte d’une école.

Image

En catégorie senior dame, c’est Isia Basset qui l’emporte devant Florence Hanauer et Cécile Foltzer. Chez les dames junior, Tifenn Moulet a su tirer son épingle du jeu pour reléguer Cécile Calandry et Alina Palcau respectivement à la seconde et troisième marche du podium.

Image

Pour les hommes, le spécialiste de la discipline Adrien Delenne n’a pas perdu ses automatismes malgré le confinement et devance d’une poignée de seconde Loïc Capbern. Mathieu Perrin s’empare quand à lui de la troisième place. En junior, à l’instar de sa cadette, c’est Quentin Moulet qui remporte la course. Guilhem Elias et Quentin Andrieux complètent le podium.

Image

Malgré un sprint physique sur le papier, de nombreux coureurs ont été piégés par la survitesse, entraînant des erreurs d'exécution rédhibitoires sur ce format qui laisse peu de place aux approximations.

Une moyenne distance riche en fougères

Sur un terrain engagé, le traceur avait préparé une moyenne distance intéressante. En effet, la végétation basse, composée de fougères, rendait la lecture du relief difficile et accentuait l'effort physique à fournir. Ajoutez à cela les rochers qui rendent la forêt de Fontainebleau si spéciale et vous avez une course ardue tant physiquement que techniquement.

Image

Chez les dames senior, Isia Basset l'emporte haut la main, et devance d'environ 5 minutes Chloé Haberkorn. En troisième position on retrouve Juliette Basset à un peu plus de 6 minutes. Pour les juniores féminines, Hélène Champigny s'impose devant la locale de l'étape Perrine Toussaint au terme d'une course en peloton. C'est Tifenn Moulet, également familière avec le terrain, qui prend la troisième place.

Chez les hommes élites, Quentin Rauturier rattrape Mathieu Perrin très tôt dans la course, et ils ne laisseront aucun chance à leurs adversaires, et prennent respectivement la première et seconde place. Arnaud Perrin complète ce podium à environ deux minutes. Il devance un groupe très dense témoignant de la belle densité de niveau chez les seniors - 6 coureurs en 1min 30. Chez les juniors hommes, Guilhem Elias monte sur la plus haute marche, une minute plus rapide que son camarade d'entraînement Quentin Andrieux, lui même ex aequo avec Quentin Moulet - beaucoup de Quentins sur le podium.

Image

Cette moyenne distance très exigeante techniquement et mentalement aura tout de même mis de nombreux coureurs en difficulté, avec beaucoup d'erreurs et d'imprécisions y compris chez les meilleurs. Mission accomplie de l'organisation avec un tracé intelligent qui mêlait petits choix d'itinéraires et approches de poste délicates.

Une longue distance plus roulante

La longue distance de dimanche proposait des challenges différents aux coureurs, avec un terrain plus dégagé et quelques zones ouvertes. La présence d'un plateau quadrillé de chemins permettait une vitesse de course élevée et des longs choix intéressants, qui étaient déterminants pour jouer aux avant postes.

Image

À ce jeu, Loïc Capbern s'impose en H21 après une fin de course impressionnante. Il parvient à devancer Mathieu Perrin de 3 minuscules secondes après plus de 70 minutes d'effort. Arnaud Perrin prend encore la troisième place. Chez les H20, c'est Guilhem Elias qui gagne à nouveau. Il est suivi des deux mêmes compères que sur la moyenne distance. Ils ont néanmoins réussi à se départager, et c’est Moulet qui prend le dessus.

Image

Dans la catégorie D21, Isia Basset domine une fois de plus la concurrence, malgré quelques erreurs. Cécile Foltzer réalise une très belle course et termine seconde 3 minutes derrière. Chloé Haberkorn complète ce podium en signant une deuxième course solide sur ce week-end. En D20, Cécile Calandry remet les pendules à l'heure après la déception de la veille et prend la victoire, un peu plus de 3 minutes devant Tifenn Moulet et Perrine Toussaint.

Image

Vous pouvez bien sûr retrouver les résultats complets, des photos d'excellente qualité prises par l'organisation ainsi qu'un lien vers Livelox pour ceux qui veulent partager leur trace GPS et ainsi profiter d'une analyse plus pointue ! Un premier week-end national qui se termine sous le soleil, et après une belle prestation de l'organisation qui a su répondre présent et proposer des terrains et des tracés à la hauteur de l'échéance. Un grand merci à eux !

La suite ?

Ce week-end national a également permis de constater quels coureurs avaient su gérer la période de confinement et de reprise de manière intelligente. Il faut cependant pondérer les états de fait après cette première joute de 2020 : il reste des échéances sur cette fin de saison, notamment sur le CNE et le championnat de France de Sprint qui arriveront - si tout se passe bien - fin octobre. Pour les Elites, l'Euromeeting et l'EJOC ont également lieu à la même période et permettront une préparation longue qui peut encore une fois rebattre les cartes. Les résultats des sélections à ces événements internationaux seront publics prochainement.

Image

On croise les doigts pour tous se revoir dans deux mois au CNE !

Crédits photos : Isabelle Rora et Michaël Biard. Retrouvez leurs albums ici