×
Some text some message..

10Mila 2022 Örebro - Le débrief

Résumé d'une des plus grosses courses de la planète CO

Par Mathieu Perrin, le 11-05-2022

Ce week-end avait lieu l'une des courses les plus importantes de l'année : la 10Mila (prononcer "tiomila"). Il s'agit d'un énorme relais en Suède, qui se déroulait à Örebrö cette année. Au programme : un relais jeune le matin à 4 coureurs, un relais dames l'après-midi à 5 coureurs, et le relais "10Mila" le soir et pendant la nuit : les dix meilleurs coureurs de chaque club se battant pour la gloire de remporter l'édition 2022.

Cette compétition est sûrement une des compétitions les plus relevées au monde en CO : en effet, pour les clubs suédois c'est L'OBJECTIF de l'année, et le niveau des coureurs des clubs suédois est très, très élevé.

Nous ferons ici l'impasse sur le relais jeune, à noter toutefois la grosse performance du dernier coureur de Göteborg Majorna, rattrapant 22 places pour donner la victoire à son équipe.

Damkavlen : le relais femme

Quel relais ça a été. Le club victorieux, Nydalens SK nous a tout simplement offert une masterclass : une domination de bout en bout, sans frémir un seul instant. Derrière, les autres clubs nous ont aussi offert une bataille acharnée pour les places d'honneur.

Le premier relais a déjà fait beaucoup de dégâts : la plupart des équipes de favorites sont reléguées à 3', et des gros poissons comme Stora Tuna sont à 5'. Un lancement parfait pour Nydalens, qui rentre à 23". Cécile Calandry réalise une super performance en rentrant 9e à 2'12.

Le deuxième relais est marqué par une superbe performance d'Helena Karlsson, la coureuse de Nydalens, qui fait le trou devant, remettant de l'écart par rapport à toutes les équipes de favorites. IFK Göteborg, les énormes favorites, se replacent dans un groupe à 3' de la tête.combinaicombinaisons

Le 3e relais est long et sans combinaisons : et là encore Nydalens remet du temps à tout le monde. Sur ce relais, Maëlle Beauvir et Cécile Foltzer réalisent le 27 et 29e temps.

Sur le 4e relais, Sarah Hagström réalise le meilleur temps et reprend 1' sur Nydalens, qui fait quand même le 3e temps du relais ! Derrière, les équipes arrivent au compte-goutte.

Mais le meilleur reste pour la fin, avec un superbe dernier relais !! Dès le 4e poste, Simona Aebersold fait une énorme erreur, tout le long suivie par le caméraman.

Image

Cela participe à la formation d'un gros groupe qui va se jouer les places sur le podium. Tove Alexanderson revient de l'arrière pendant ce temps, avec une course plutôt solide. C'est au final Lisa Risby pour OK Kåre qui prend la deuxième place, et Stora Tuna la 3e.

Image

Photo : Göran Johansson

Tiomilakavlen : Le Relais homme

Image

Pour ses 75 ans, la 10mila nous a encore réservé une superbe course.

Le premier relais fait peu d'écarts : sur les 20 premières équipes au classement final, aucune n'est à plus de 2 minutes. La principale équipe éliminée est OL Norska, qu'on attendait à un bien meilleur niveau sur cette Tiomila.

Le Långa Natten s'avère pour une fois être un relais vraiment très décisif, avec une grosse différence entre les coureurs du groupe de devant et les autres. Timo Sild pour Koovee commence la course avec un super long choix, puis fait une série d'erreurs et rate le groupe de tête.

Long choix de la nuit

Différence faite par Koovee sur le long choix de la long night

Le coureur d'Halden part juste derrière et perd beaucoup de temps. Helsingin Suunistajat sort complètement de la course suite à ce relais. À noter aussi la course moyenne de Fredrik Bakkman pour IFK Göteborg, qui revient à plus de 6min de la tête.

La fin de course reste assez serrée : Kasper Fosser remet IFK dans le match, et Stora Tuna perd progressivement toute chance de victoire.

Mais c'est le 9e relais qui est au final le plus décisif pour la victoire. Avec ses 9,8km c'est le deuxième plus long relais une fois la long night passée. Et sur ce circuit stratégique, Lucas Basset fait une grosse différence et signe le meilleur temps, offrant un petit coussin à Albin Ridefelt, dernier coureur d'OK Linné.

Enfin sur le dixième relais, Gustav Bergman, malgré une grosse course comme à son habitude, n'arrive pas à revenir sur Ridefelt. Linné signe la première victoire de son histoire, juste devant OK Ravinen qui réalise aussi une superbe performance.

Image

Les frenchies

Les français n'ont pas démérité pendant cette "Tio". Avec la team Interpost, nous nous sommes amusés à mettre bout à bout les performance des français pour créer un équipe virtuelle :

Relais Temps / Nom
1e : 1:10:11 Adrien Delenne
2e : 44:50 Antoine Becaert le bg 
3e : 1:06:54 Mathieu Perrin
4e : 45:53 Jani Lakanen
5e : 1:54:59 Loïc Marty
6e : 40:08 Axel Pannier
7e : 39:41 Bastien Thenoz
8e : 42:23 Maxime Rauturier
9e : 55:06 Lucas Basset
10e : 1:18:05 Loïc Capbern

Pour le 4e relais, nous avons pris la moyenne des positions des français sur les relais :

Temps total : 9:58:10 // Place : 12e

Relais Temps / Nom
1e : 47:17 Cécile Calandry
2e : 45:27 Juliette Basset
3e : 1:10:15 Maëlle Beauvir
4e : 38:24 Alna Edgren
5e : 58:25 Isia Basset

Pour le 4e relais, même système que chez les hommes, ce qui donne la 28e place. Et on a :

Temps total : 4:19:48 // Place : 19e

Un petit jeu qui nous permet quand même de voir que les français étaient présents en nombre et en qualité pour cette édition de la Tiomila. De bonne augure pour le futur !!

Liens utiles

Résultats Eventor

GPS

Photos de couverture : Snorre Vegan