×
Some text some message..

EOC 2022 - L'avant course

Premier championnat d'Europe en format forêt

Par Arnaud Perrin, le 02-08-2022

Annulés en 2020 à cause d'un certain virus, les premiers EOC au format forêt arrivent dans quelques jours à Rakvere en Estonie ! Dans cet article, on va essayer de regrouper tout ce qu'il faut savoir sur les courses, les favoris et le suivi de la compétition.

Les liens utiles dès le début si t'as pas le temps de tout lire (mais on te promet ca vaut le coup) :

Le contexte

Au même titre que les WOC, les EOC ont également bénéficié d'une séparation sprint-forêt pour alléger l'organisation et permettre à une plus grande variété de pays de pouvoir préparer et accueillir cette compétition. Cependant, contrairement aux Championnats du Monde qui avaient lieu tous les ans et ont donc été "séparés en deux", les EOC n'étaient organisé que tous les deux ans et ont donc doublé la fréquence, ce qui fait plus de compétitions pour les athlètes et plus de spectacle pour les autres 🎉

L'année dernière, on a donc pu voir les premiers Championnats d'Europe de sprint en Suisse, et cette année c'est au tour de la forêt, plus précisement dans les bois du nord de l'Estonie.
Pour ceux qui ont des souvenirs plus ou moins joyeux de la nature luxuriante et sauvage du centre du pays en 2017, les terrains seront assez similaires, en encore plus plat.

Le terrain

La forêt des compétitions se situe à une vingtaine de kilomètres à l'est de Rakvere, à l'intérieur des terres donc plus boisé que sur les photos précédentes. On y trouvera un terrain très varié, avec des zones claires et courantes et des sections plus denses avec une végétation au sol abondante et une vitesse de course réduite, ainsi que quelques friches. Dans l'ensemble, la forêt va être plutôt dense avec une visibilité assez réduite.

Forêt de Rakvere

Niveau dénivelé, le bassin est une ancienne moraine, plate, avec quelques reliefs liés à la formation glacière. En pratique, on pourrait observer fréquemment des groupements de buttes et de dépressions, des flancs d'une hauteur maximale d'une trentaine de mètres, et beaucoup de microrelief. On peut s'attendre à des challenges d'orientation assez similaires à ceux qu'on peut trouver derrière Clermont-Ferrand, dans les cheires volcaniques (en moins extrême bien sûr). Les circuits ont donc très peu d'ascension, avec pour les hommes 65m sur la moyenne distance et moins de 300 mètres sur une longue distance de plus de 17 km.

Au programme

Note : toutes les horaires dans l'article sont à l'heure francaise, bien que pour les athlètes courent une heure plus tôt avec le décalage horaire.

Comme première épreuve, la qualification pour la moyenne distance (qui aura lieu samedi) sera relativement courte avec un temps de gagne annoncé de moins de trente minutes. Premier départ à 12h et pas de suivi live TV, donc idéal pour suivre le GPS sur un deuxième écran tout en faisant semblant de travailler 👌.
Petit rappel: pour la qualification, les catégories sont divisées en 3 poules Hommes et 3 poules Dames. Les 20 premiers de chaque poule passent en finale.

Dames Hommes
Distance 4,2km 4,7km
Déniv 50m 60m
Postes 15 15
Temps de gagne 28min 26min

Avec un premier départ à 8:30 et un dénivelé qui ferait ricaner les coureurs de l'UTMB, cette longue distance promet d'être intéressante avec des coureurs aux jambes fraîches. Début du live TV à 13h, à suivre autour d'un barbecue avec la famille, ou discrètement sur son télephone portable pendant une réunion (non recommandé).

Dames Hommes
Distance 12,9km 17,3km
Déniv 225m 275m
Postes 20 31
Temps de gagne 73min 96min

Chose plutôt sympathique pour un championnat international, il y aura également une finale B, pour permettre à tout le monde de profiter des terrains de qualité. La finale A courera en premier, avec un live TV qui commence à 12h30.

Dames Hommes
Premier départ 10:45 12:10
Distance 5.3km 6,3km
Déniv 90m 100m
Postes 20 22
Temps de gagne 34min 33min

Enfin pour couronner le tout, la confrontation pour le dernier jour promet quelques rebondissements, avec des athlètes fatigués dans les jambes et dans la tête ! Début du live en même temps que le départ des filles, à 9h.

Dames Hommes
Départ en masse 9:00 11:00
Distance 5.5km 6,5km
Déniv 50m 60m
Postes 17 20

Image

L'équipe de France

Malheureusement, c'est avec grand désarroi que nous encaissons le désistement de Lucas et Isia Basset, qui ont décidés de ne pas participer à la compétition pour soigner les blessures engendrés par la saison sprint plus qu'éprouvante pour les organismes. On leur souhaite la meilleure récupération pour arriver en forme sur la dernière coupe du Monde !

Hommes

Antoine Becaert
Loïc Capbern
Raphael Masliah
Quentin Moulet
Axel Pannier (LD et Relais)
Mathieu Perrin   Maxime Rauturier
Quentin Rauturier
Nicolas Rio (MD et Relais)

Dames

Maëlle Beauvir
Cécile Calandry
Florence Hanauer
Juliette Basset
Chloé Dudoignon
Lucile Clouard

Les Favoris

Chez les femmes on peut s'attendre à retrouver une Tove Alexanderson (SWE) revancharde après son PM aux O'Ringen. Simona Aebersold (SUI) a fait des super performances aux World Games, elle sera certainement la principale adversaire de Tove. On a aussi vu une Sarah Hagström (SWE) très en forme aux O'Ringen. Mais le terrain sera propice à des performances d'outsiders. Venla Harju (FIN) avait notamment l'air très en forme au stage préparatoire des finlandais.

Chez les hommes, Gustav Bergman va être très dur à aller chercher. Il va être en concurrence avec les habituels Matthias Kyburz et Kasper Fosser. Ce dernier va cependant être incertain sur sa forme, avec une belle coupure il y a 10 jours. De son côté, Kyburz manquera peut-être de préparation après un World Games il y a seulement 3 semaines et une grosse préparation pour les WOC. Et on espère bien sûr des super perfs de nos français !!

Crédits photos: Burst, EOC 2022