×

Coupe d'Europe Junior - Le débrief

Des performances françaises de haut vol pour clôturer la saison

Par Raphaël Masliah, le 02-10-2019

Six ans après la JEC au Bessat, la France accueille de nouveau une compétition internationale pour notre plus grand plaisir. Le Sud-Ardèche était l’heureux élu pour recevoir les meilleurs internationaux de moins de 20 ans à l’occasion de cette Coupe d’Europe Junior. Une compétition internationale en France ce n’est pas tous les jours, et nos Français ont su lui faire honneur.

Les hostilités étaient lancées par le sprint, suivi le lendemain par le format mythique de la longue distance. C’est par le traditionnel relais que venaient s’achever ces trois jours de compétitions en terres ardéchoises.

Sprint

C’est dans le petit village de Ruoms qu’avait lieu le sprint. L’organisation a proposé un tracé original en alternant entre les parties ouvertes (camping/stades) et les ruelles de Ruoms. L'utilisation des barrières artificielles et la présence, déjà en nombres, d’éléments infranchissables ont rendu cette première course très intéressante techniquement.

Chez les femmes, la Britannique Megan Keith (W18) et la Suissesse Eline Gemperle (W20) ont su déjouer les pièges. Les Scandinaves Samuel Philström (SWE-M18) et Elias Jonsson (NOR-M20) ont réussi eux aussi à tirer profit de ce tracé en s’imposant avec des avances confortables (respectivement -9’’ et -29’’ par rapport au deuxième).

C’est avec une fin de course tonitruante que Megan Keith vient s’imposer chez les D18. Notre Française Cécile Calandry rate l’or d’une petite seconde après avoir mené quasiment toute la course. La prometteuse Csilla Gardonyi complète ce podium très serré - les trois premières se tiennent en 3 secondes.
Toujours dans le tempo, Eline Gemperle a su profiter d’une fin de course difficile pour sa rivale Grace Molloy et s’empare de la première place D20 avec 15 secondes d’avance. Sa compatriote Elisa Bertozzi prend la 3e place grâce à une course régulière.

Image

Malgré 3 coureurs à égalité à 2 minutes de l’arrivée, c’est bel et bien sur la toute fin de parcours que le jeune Suédois Samuel Pihlström a fait la différence en H18 pour venir s’imposer devant le Français Quentin Andrieux. Le Bronze revient à Søren Thrane Ødum (DEN) et Viktor Svensk (SWE) qui finissent ex-aequo.
Avec pas loin de 30 secondes d’avance, la fusée norvégienne Elias Jonsson vient chercher l’or chez les H20 devant le Suédois Axel Granqvist. Jonsson réalise la course quasi-parfaite avec encore une fois une fin de course décisive sur ce sprint qui est venu accroître une avance déjà confortable. La France obtient une troisième médaille sur ce format Sprint grâce à un superbe Quentin Moulet qui s’empare du bronze, ex-aequo avec le Suisse Fabian Aebersold.

Image

Résultat d’ensemble impressionnant de nos jeunes Français avec 6 top 10 ! Une nouvelle génération arrive et semble bien motivée à faire retentir la marseillaise dans les années futures. Seule petite déception pour notre pépite Guilhem Elias (5e) qui perd tout espoir de faire mieux en exécutant mal les 2 longs choix du parcours.

Résultats

Longue

Après la mise en bouche du vendredi, place à la Longue Distance ! Et quelle longue de costauds : un fort dénivelé, des choix d’itinéraires déterminants, des postes à flancs et des descentes de cabris ! Plus de 500 mètres de dénivelés positifs pour les H20 à parcourir dans les montagnes ardéchoises au départ de la petite station de la Croix de Bauzon.

Image

Déjà sur le podium la veille, Csillà Gardonyi remporte la longue distance Dames 18 à la suite d’une course régulière où elle n’a jamais faibli. Une minute derrière arrive la Suédoise Sonesson. Sur la troisième marche du podium, on retrouve la Française Cécile Calandry, décidément en grande forme.
Suite à un boitier manquant, la course est annulée chez les Dames 20. La victoire serait revenue de nouveau à la Suisse, mais avec une nouvelle protagoniste : Elena Pezzati. La Suissesse avait écrasé la concurrence sur cette longue Distance avec près de 3 minutes d’avance sur la Finlandaise Liisa Peltonen. De gros écarts dans cette catégorie puisque la troisième aurait terminé à 4’39” de la gagne. Une place qui serait revenue à Grace Molloy, déjà médaillée la veille et qui a réalisé un super JWOC cet été en obtenant deux 3e places sur le sprint puis la longue Distance. A noter l’officieuse 9e place d’Alina Palcau, qui reprend de la confiance en forêt.

Image

Incroyables performances des Français dans la catégories Hommes 18 - 4 Français dans les 10 ! Romain Discher vient chercher l’or devant Pihlström en argent et Quentin Andrieux en Bronze. Deux Français sur la boîte, c'est pas tous les jours ! On se souvient notamment de Thierry Gueorgiou et François Gonon sur la longue distance des WOC en 2011. Romain réalise une longue distance très propre avec très peu de déchets techniques. On retrouve les deux Français Julien Vuitton et Axel Pannier à la 5e et 8e place.
En Hommes 20, c’est Chamuel Zbinden (SUI) qui vient s’imposer devant Guilhem Elias et Einar Melsom. Trois gros moteurs qui ont su faire la différence physiquement sur les pentes ardéchoises. A la vue des temps intermédiaires, pas de gros regrets pour Guilhem même si il avait la médaille d’or dans les jambes. Quentin Moulet continue sur sa forme du moment en terminant 8e à seulement 3’25” de la tête.

Résultats

Relais

Quoi de mieux que finir la compétition par un relais dans les ravines du Sud-Ardèche? C’est donc tôt le dimanche matin que les fauves sont lancés ! Une seule catégorie Homme et une seule catégorie Femme. De part la forte délégation française sélectionnée pour cette JEC, les coachs français ont pu constituer plusieurs équipes de trois en fonction des forces du moment.

Image

Chez les Femmes, c’est la Suisse qui s’impose après un gros dernier relais de Pezzati. Les Finlandaises s’emparent de l’argent devant les Norvégiennes. A noter l’ultra domination des scandinaves et des suissesses dans cette catégorie et notamment 3 équipes suédoises en 4e, 5e et 6e position. Déception pour les Françaises qui n’auront pas su trouver les clés sur ce format en confrontation directe.

Chez les Hommes, malgré un départ très ambitieux de nos équipes françaises, les gars n’arrivent pas à venir chercher une place sur le podium. On retrouve aux deux premières places deux équipes de Norvège suivies de la Suisse pour le Bronze. L’équipe 1 française termine tout de même à une jolie 6e place, en course pour la médaille jusque dans les derniers mètres.

Image

Résultats

Cette coupe d'Europe vient clôturer la saison internationale pour les jeunes de moins de 20 ans. Une compétition un cran en dessous des JWOC, mais qui reste néanmoins une référence. Elle permet de faire le plein de motivation pour attaquer l’hiver et préparer la saison suivante, qui s’annonce riche en résultats - à suivre sur Interpost bien entendu ! Un grand bravo à toute l’équipe de France qui a su ramener (ou du moins garder) la Coupe à la maison.

Crédits Photos : Photogractif (site internet)